Je suis ravie de vous accueillir pour l’épisode d’aujourd’hui parce qu’on va parler de contenu et de comment le réutiliser à de multiples reprises pour toucher toujours plus de monde.

Dans cet épisode, je vais vous donner ma recette pour optimiser le temps que vous avez investit pour créer ce contenu en l’adaptant de 10 façons différentes.

On sait toutes le temps et l’énergie que cela prend de créer un article ou un épisode de podcast. Ca nous prend des heures voire parfois même des jours. On fait tout ce qu’on peut pour créer le meilleur contenu possible. Et quand on pose le point final, on est super fière de ce qu’on a accompli. Et puis on appuie sur le bouton publier et c’est fini… et notre contenu n’est vu que par le trafic de notre site. Et c’est tout.

Alors si vous avez un site qui est consulté par des milliers de personnes chaque jour, tout va bien, mais si ce n’est pas le cas j’ai une bonne nouvelle pour vous : on peut faire beaucoup beaucoup mieux en un minimum d’effort.

Plutôt que de se contenter de poster notre contenu et d’espérer que des gens vont venir le voir, on va s’appuyer sur ce contenu pour le proposer de différentes façons et sur différents supports pour toucher un maximum de monde.

Le fichier audio

Pour les besoins de cet épisode, je vais partir du principe que votre media principal est comme moi un podcast, mais si vous avez plutôt un blog ou une chaîne Youtube par exemple, il vous suffira d’adapter.

Donc dans mon cas, le premier élément de contenu est tout simplement l’enregistrement audio de mon episode, que je vais poster sur toutes les plateformes disponibles : iTunes, Deezer, Spotify et toutes les appli d’écoute de podcast. La bonne nouvelle c’est que tout se fait automatiquement. Si vous avez un podcast, vous n’avez qu’à vous inscrire une seule fois sur les principales plateformes et tous vos épisodes se mettent à jour grâce à votre flux rss.

Et bien sûr, je vais aussi poster le lien vers mon episode sur mes reseaux sociaux de façon à informer ma communauté de la sortie d’un nouvel episode. Ca c’est la base.

1 Le script

Première façon de republier mon contenu, en l’occurrence mon fichier audio, et bien ce sera d’en proposer une retranscription écrite. Pas besoin de réécrire quoi que ce soit, je n’ai qu’a écrire mot pour mot ce que j’ai dit dans l’épisode.

Avantage N°1, ça va booster mon SEO. Autrement dit, on va pouvoir retrouver cette page de texte dans les recherches de Google. Et comme c’est une retranscription directement de l’oral, on va généralement être sur des phrases courtes et simples, tout ce que Google adore.

Avantage N°2, l’article pourra toucher les personnes qui préfèrent lire à écouter. Tout le monde n’aime pas les podcast, d’ailleurs tout le monde ne sais pas ce qu’est un podcast, donc autant proposer une version plus traditionnelle à savoir une bonne vieille page web.

2 Les notes de l’épisode

2ème façon de proposer mon contenu autrement, c’est de rédiger les notes de l’épisode. Lorsque vous êtes sur votre application de podcast et que vous chercher quel est le prochain épisode que vous allez écouter, les deux seuls moyens que vous avez de vous faire une idée du contenu d’un épisode c’est de lire son titre et les notes de l’épisode. En gros c’est un rapide résumé qui a pour but de donner envie de cliquer sur « écouter ».

Personnellement, j’ai jusqu’à présent fait le choix de ne pas rédiger de notes, je publie directement mon transcript.

Pour être honnête, je le fais par facilité. Je publie de toutes façon mon transcript donc c’est simple. Mais ce n’est pas idéal, parce qu’une personne qui hésiterait à écouter un de mes épisodes ne vas certainement pas s’amuser à lire les 3000 mots que contient en moyenne un de mes transcripts…

Une façon de faire, un peu entre les deux – et c’est sûrement celle que je ferai à partir de maintenant, c’est d’ajouter un résumé de l’épisode en introduction de la retranscription écrite. D’ailleurs, même pour un lecteur de blog cela peut être intéressant et inciter à aller plus loin.

3 email

Troisième façon de réutiliser votre contenu : choisir quelques éléments de votre script pour rédiger un email que vous pourrez envoyer à votre base.

L’objectif rejoint un peu celui des notes de podcast, il est question de générer de l’intérêt ou de la curiosité pour inciter la personne à cliquer et être redirigée vers votre fichier audio.

Mon conseil, c’est d’inclure une part d’émotionnel ou en tout cas de garder un ton personnel pour éviter l’email froid et robotique qu’on retrouve sur les newsletter automatisées. Mais bien sûr tout dépend de votre positionnement, et de la façon dont votre marque s’adresse à son audience.

Avec les podcast, on a tendance a être sur un registre très personnel, le podcast ça a quelque chose de l’ordre de l’intime. A vous d’adapter votre email à votre marque, tout est possible pourvu que vous restiez fidèle à la personnalité de votre marque.

Vous avez d’ailleurs tout intérêt à tester ce qui fonctionne le mieux pour vous: le ton bien sûr mais aussi la présentation de l’email. Est-ce qu’il s’agit d’un email classique ou est-ce qu’il a un graphisme travaillé avec de belles illustrations ? Est-ce qu’il va droit au but, en quelques lignes, ou est-ce qu’il rentre plus dans le détail et prendra plusieurs minutes à être lu? Encore une fois, ne préjugez pas trop et testez différentes options pour voir ce qui fonctionne vraiment pour votre audience.

Autre conseil, ne vous focalisez trop sur les chiffres. Quand on envoie un emailing, on a accès aux statistique d’ouverture et on peut vite avoir tendance à donner trop d’importance aux chiffres.

Le taux d’ouverture et le taux de clic sont importants bien sûr. Mais ils sont surtout important à regarder comparativement à vos précédents. Evidemment on veut toutes avoir des taux élevés, mais dans le cas d’un podcast par exemple, il faut garder en tête que l’immense majorité est consommée via des applications. Or votre lien va mener vers votre site web et non l’application téléchargé par votre auditeur. Du coup, le taux de clic ne montrera qu’une faible proportion de l’écoute de votre épisode.

Mais il y a fort à parier que votre email servira de reminder pour les personnes qui écoutent votre podcast. Elles savent qu’un nouvel épisode est disponible, et l’écouteront quand bon leur semble.

Donc évidemment je n’ai pas de statistique à ce sujet, mais je suis persuadée que dans le cas précis des podcast, les emails non cliqués et même une portion des emails non ouverts permettront à votre audience de consommer votre contenu. Alors je ne dis pas que les statistiques ne font pas sens, je dis juste qu’il ne faut pas les regarder en valeur absolue mais en comparaison avec vos précédents emails pour identifier quelle stratégie éditoriale fonctionne le mieux pour vous: quel type de titre, quel template d’email, quel ton, quelle heure d’envoi, etc.

4 Cadeau bonus

Si vous écoutez régulièrement le Podcast du Marketing, vous connaissez bien la 4ème façon d’adapter son contenu, puisque j’en propose souvent, c’est le cadeau bonus.

Il s’agit d’un contenu en lien avec l’épisode du jour mais qui permet soit d’aller plus loin, soit de faciliter la vie de mon audience. Par exemple, il peut s’agir d’un résumé de l’épisode pour éviter d’avoir à prendre des notes tout en conduisant. Ca peut aussi être par exemple un template que j’utilise comme par exemple mon modèle de planning éditorial que j’ai proposé avec l’épisode 9.

Le gros intérêt du cadeau bonus c’est qu’il va vous permettre de récupérer l’adresse email de votre audience ce qui vous permettra ensuite de rentrer en contact direct avec elle quand vous le souhaitez.

Donc évidemment, il vous faudra créer une landing page, c’est-à-dire une page spécifique sur votre site internet avec un formulaire permettant de laisser son adresse email. En amont vous aurez créé un email automatique qui envoie un lien avec le fichier à télécharger à toute personne qui s’inscrit via votre formulaire.

Vous pouvez utiliser dropbox très facilement pour partager vos fichiers grâce à un lien. Ca permet d’éviter les emails trop lourds qui encombrent les boîtes email. Une petite astuce si vous utilisez dropbox. Le lien que dropbox vous fournit mène à une version internet de votre document. Pour le modifier, la personne doit donc le télécharger sur son ordinateur. Si vous voulez éviter cette étape, il vous suffit de légèrement modifier le lien que vous donne dropbox. A la fin de ce lien, changer le 0 en 1 et comme par magie, lorsqu’une personne cliquera sur votre nouveau lien, le document se téléchargera automatiquement sur son appareil. C’est magique !

5 Les coulisses – les rush

5ème façon d’utiliser votre contenu autrement, c’est de publier les rush de votre enregistrement, c’est à dire les coulisses de votre travail, ce qu’il se passe vraiment. Il vous suffit de brancher une camera pendant que vous enregistrez (celle de votre telephone devrait suffire), et vous pourrez ensuite choisir quelques moments à partager.

Ca peut être tout à fait sérieux ou alors plus léger si vous prenez des moments que vous aurez coupé au montage, genre cette phrase que vous avez du répéter trois fois pour réussir à ne pas bafouiller…

C’est un moyen très simple d’optimiser votre temps de travail puisque vous n’enregistrez rien de plus, tout en créant de la proximité avec votre audience. C’est simple et tout et tout bénef.

6 Citations tirées de l’épisode

Un 6ème façon de réutiliser son contenu un peu plus graphique cette fois, ce sera de prendre une citation, ou un chiffre marquant et en faire une vignette sur facebook ou instagram.

Alors ce que j’appelle une vignette vous savez c’est une mise en page de votre texte soit sur un fond de votre choix. Un outil ultra pratique et gratuit pour le faire, c’est bien évidemment Canva. Si vous ne connaissez pas Canva, ça s’écrit C-A-N-V-A foncez voir, ça vous permet de jouer à l’apprenti designer super facilement et en plus ils ont tout prévu pour que les formats de vos visuels soit optimisés pour Facebook, LinkedIn, Pinterest et plein d’autres supports.

7 Extrait audio

7ème option, publié un extrait audio comme teaser de votre épisode. Ben oui, rien de mieux pour donner envie d’écouter un épisode de podcast que d’en proposer un extrait intéressant. Si ça nous plaît on voudra bien sûr connaître la suite.

Pour faire ça, je vous conseille d’utiliser Wavve (ça s’écrit W-A_V-V-E), allez savoir pourquoi ils ont écrit ça comme ça… De toutes façons je vous mettrai les liens dans les notes de l’épisode, donc si vous ne retenez pas le nom ce n’est pas bien grave.

Donc wavve va vous permettre de créer un visuel adapté aux réseaux sociaux, un peu comme Canva, et d’ajouter un extrait audio et un petit effet video avec la vague qui correspond à votre flow de paroles. Ca a le gros avantage d’attirer l’œil et de signifier immédiatement qu’il s’agit d’un élément audio.

Wavve propose même d’intégrer automatiquement des sous-titres ce qui est particulièrement intéressant pour les réseaux sociaux puisque votre le mode silencieux est peut être activé. Malheureusement à ma connaissance, cette fonction de sous-titres automatiques n’est disponible que pour les contenu en anglais. Si vous connaissez un autre outil qui le propose en français, n’hésitez pas à me le faire savoir sur les notes de l’épisode, ça m’intéresse…

8 Teasing video

Dans le même registre, et c’est notre option numéro 8, un très bon moyen de communiquer avec votre audience c’est de leur parler directement face caméra. On le sait, la video est super engageante et par conséquent très privilégiée par les algorithmes des différents réseaux sociaux.

Donc, prenez un passage de votre épisode, idéalement un moment où vous donnez exemple concret pour illustrer votre propos, et faites-en une mini video de juste une ou deux minutes.

Vous n’avez rien à inventer, juste reformuler un passage de votre épisode. Il vous suffira de rajouter une phrase du type « si ça vous intéresse, j’en parle bien plus en détail dans mon épisode XY que vous trouverez sur le site machin.com ».

Une autre option, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’idée de prendre un exemple spécifique, vous pouvez tout simplement faire un teasing de votre épisode. Il vous suffit de le résumer en quelques minutes, de donner envie à votre audience de lire ou d’écouter votre contenu.

9 Guest post

9ème façon de réutiliser votre contenu, réécrire votre article et le placer en guest-post, sur un autre site.

Un guest-post, en bon français, article invité, c’est le fait qu’un site propose à une personne externe, idéalement un ou une spécialiste de publier un article. Ca permet au site d’obtenir un contenu de qualité facilement pour son site, et vous ça vous permet de vous faire connaître auprès d’une nouvelle audience. Tous les sites ne proposent pas ce type d’échange, mais si vous cherchez bien vous en trouverez.

Vérifiez bien que l’audience du site correspond à votre cible et envoyez leur tout simplement un mail pour leur proposer le principe.

Sur le même principe, l’un des plus gros sites au monde à publier le contenu de personnes tierces, c’est Medium. Evidemment ils font une sélection, mais ça peut valoir le coup de tenter votre chance. Je ne connais pas les chiffre d’audience de Medium mais une publication sur leur site vous donnera inévitablement une belle visibilité et participera à construire votre crédibilité.

10 Faq

Si vous avez une activité commerciale, que ce soit du service ou un produit, il y a de bonnes chances pour que vos articles ou vos épisodes de podcast répondent à des questions que se posent votre audience. Si ce n’est pas le cas, je vous invite vraiment à revoir votre stratégie de contenu.

Donc si vous avez une activité commerciale, il y a de bonnes chances pour que votre audience soit parfois amenée à vous poser des questions. Que ce soit parce qu’ils cherchent à s’informer avant de passer à l’achat ou parce qu’ils ont un soucis et ont besoin d’un service support.

Si c’est le cas, vous avez tout intérêt à avoir une page de FAQ sur laquelle vous traiterez des questions qui reviennent régulièrement, et vous pourrez insérer un lien vers votre article ou votre épisode correspondant pour aller plus loin dans l’explication.

Pourquoi ces différents media?

Ca y est, maintenant vous avez de quoi réutiliser votre contenu de 10 façons différentes. L’objectif est double, l’idée c’est à la fois d’optimiser vos efforts : vous avez mis du temps à créer votre contenu donc ce serait vraiment dommage de ne pas toucher un maximum de gens.

Vous avez tout intérêt à utiliser différents modes de communication pour toucher plus de monde. D’une part, plus vous en parlerez, plus vous aurez d’occasion de toucher votre audience, et d’autre part, tout le monde ne consomme pas l’information de la même façon. Certains sont sur les réseaux sociaux, d’autres pas. Certains aiment lire, d’autre préfèrent regarder une video. A vous de transmettre votre message sous différentes formes pour toucher un maximum de monde.

Résumé

Alors laissez-moi vous rappeler quels sont les 10 façons de réutiliser votre contenu. 

Donc vous commencez par publier un épisode audio et vous donnez le lien sur vos différents réseaux sociaux. Ca c’est le point de départ. En partant de là vous pouvez, filmer l’enregistrement audio pour en montrer les coulisses, écrire une transcription de l’épisode (très bon pour votre SEO), rédiger les notes de l’épisode qui donneront envie à votre audience d’écouter l’épisode sur leur appli favorite.

Ensuite, je vous invite bien sûr à rédiger une intro attrayante pour donner envie à votre base email d’écouter l’épisode. Vous pouvez aussi proposer un cadeau bonus en lien direct avec votre épisode, cela aura en plus pour effet de faire croître mécaniquement votre base emails. Enfin, vous pouvez poster sur vos réseaux sociaux une citation, un extrait audio ou une video.

Externaliser

Maintenant, vous allez peut-être me dire que ça vous prend un temps dingue de prévoir toutes ces publications et qu’entre la création de contenu, la gestion du site et toutes vos autres tâches, vous n’arriverez pas à trouver le temps pour le faire. C’est vrai que ce sont des tâches relativement simple.

A priori elles ne nécessitent pas de création à proprement parler puisque ce ne sont que des reformulations d’une partie d’un contenu existant. Si vous considérez que le temps que vous passerez à le faire risque de vous empêcher de réaliser d’autres tâches essentielles, alors il peut être intéressant de penser à déléguer. Mis à part la video, quelqu’un d’autre pourra sans problème prendre en charge ces tâches.

Si vous n’avez pas d’équipe (et si c’est le cas, vous n’êtes pas seule, c’est le cas de la majeure partie des personnes qui écoute ce podcast), donc si vous n’avez pas d’équipe, rien ne vous empêche de solliciter un freelance. Il existe de plus en plus de plateformes vous permettant d’entrer en relation avec des professionnels qui facturent leurs services à l’heure ou au forfait. Bon personnellement je ne l’ai encore jamais fait, mais j’y pense sérieusement. C’est à mon avis le système idéal pour les petites entreprises.

Embaucher quelqu’un peut faire peur, et puis on n’a pas forcément des besoins suffisamment conséquents pour justifier un temps plein ou même un mi-temps. Du coup, travailler avec un freelance qui pourra nous facturer quelques heures par semaine, ça peut être une bonne solution. En l’occurrence, cette personne pourra nous décharger de la publication de contenus sur les réseaux sociaux, elle pourra faire le travail de relecture et de publication des articles, ou composer des visuels sous Canva. Si vous travaillez déjà avec un freelance pour vous aider à gagner du temps, n’hésitez pas à partager votre expérience sur la page Facebook du Podcast ou sur mon LinkedIn, je suis sûre que ça n’intéressera pas que moi.

Conclusion

On arrive à la fin de cet épisode, merci de l’avoir écouté. Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre le Podcast du Marketing, pendant la nuit de la St Sylvestre nous avons passé la barre des 20 000 téléchargements donc merci infiniment, c’est votre enthousiasme qui m’incite à continuer.

Je reçois régulièrement des message d’encouragement, vraiment ça me fait chaud au cœur, mais si vous voulez vraiment m’aider le meilleur moyen c’est de faire connaître le podcast au plus grand nombre. Ca peut être en partageant un post sur les réseaux sociaux ou en donnant un avis 5 étoiles sur votre application de Podcast.

Je vous dis à très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *