fbpx

Comment parler de son entreprise ? – Episode 118

ou écouter sur :

La toute première entreprise que j’ai créée s’appelait Estelle Mademoiselle. Je vendais de la porcelaine de Limoge que je peignais à la main. Ca a très vite super bien marché : en quelques mois j’avais été repérée par une des plus grosses places de marché de produits faits mains, j’avais des parutions à l’international, et je vendais 80% de ma production aux Etats-Unis. 
 
Mais je n’avais pas l’impression d’avoir créé une entreprise. C’était un side project mais à plein temps… 
 
Je n’aurais jamais osé dire que c’était mon métier. Et d’ailleurs, ça se voit dans le nom : Estelle Mademoiselle. J’utilisais mon prénom (pourquoi pas), mais mon prénom seul, sans mon nom de famille. Comme une petite fille. Et puis pour enfoncer le clou, j’y accolait un « mademoiselle ». Dans le genre fillette avec des couettes on ne pouvait pas faire mieux. 
 
Je grossis le trait bien sûr, mais quand même, quand j’ai choisi ce nom, j’étais loin d’être une fillette : j’avais passé la trentaine, plus de 10 ans d’une très belle carrière derrière moi, et je venais d’avoir mon premier enfant. Pour le mademoiselle, on repassera…
 
Mais avec le recul, ce n’était pas un choix anodin. 
 
Ce nom transpirait mon manque de confiance. 
 
La réalité c’est que je n’assumais pas le fait de parler de mon activité. Il n’était même pas question de vente. Juste le fait d’en parler, ouvertement, aux autres. 
 
Et si je vous en parle aujourd’hui sur le Podcast du Marketing, c’est parce que je réalise que c’est le cas de beaucoup d’indépendants
 
 
——————-
 
 
🔔 Pensez à vous abonner 
💌 À rejoindre ma newsletter 
⭐⭐⭐⭐⭐ Et à me laisser unavis 5 étoiles sur iTunes ou Spotify       

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

test, quizz, manager, personnalité