De nombreuses créatrices d’entreprise que je rencontre me disent avoir le même problème. Elles sont super motivées, elles croient à fond en leur projet, elles savent que leur marque a du potentiel, mais elles ont le sentiment d’être perdue.

La réalité c’est que bien souvent on sait ce qu’il faut faire, mais prise par le grand tourbillon de la vie, on y arrive pas.

Il ne faut pas négliger ce qu’est notre quotidien de créatrice d’entreprise.

D’abord il y a le travail. Cela veut dire, effectuer toutes les tâches nécessaires au bon fonctionnement de son entreprise, et à l’entrée de l’argent. Alors évidemment elles varient selon votre activité mais en général vous avez : les réponses aux divers mails, l’administratif comme les devis et factures par exemple, le service après-vente qui peut prendre un temps fou. Et pour beaucoup il y a aussi la fabrication, car je sais que beaucoup d’entre vous font tout de A à Z.

Et ça, c’est quand vous consacrez 100% de votre temps professionnel à votre entreprise. Mais dans de nombreux cas, vous n’avez pas encore quitté votre emploi salarié, et vous cumulez les deux, souvent tard dans la nuit.

Et puis bien sûr, à tout cela s’ajoute la vie privée. Les sorties, les copains, la vie amoureuse, et souvent les enfants.

Bref, il y a de quoi y perdre son latin.

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je vous propose de lister ensemble les éléments prioritaires sur lesquels travailler pour construire une marque et une stratégie digitale efficace. On ne règlera pas tout d’un coup de baguette magique, parce que le quotidien est là et il restera là. Mais vous aurez une feuille de route des éléments pour lesquels il est primordial que vous dégagiez du temps.

Et pour vous faciliter un peu plus la vie, je vous ai préparé un document dans lequel vous retrouverez toutes ces étapes avec un calendrier pour structurer votre travail. Libre à vous de le modifier, de décaler les échéances, l’important c’est que vous sachiez ce que vous avez à faire et que vous notiez dans votre agenda des plages de travail dédiés à ces tâches.

C’est le seul moyen d’avancer, et croyez-moi, ça va considérablement améliorer votre efficacité.

6 pilliers pour sa marque

Aujourd’hui, je vous propose qu’on identifie ensemble les 6 piliers à travailler pour faire tourner votre activité.

Ca ne veut évidemment pas dire qu’il vous suffit de faire ces 6 choses pour gagner votre vie, ce serait trop beau, mais disons que si vous croulez sous les choses à faire, et que vous ne savez pas par où commencer pour structurer votre activité, ces 6 piliers devraient grandement vous aider.

L’idée c’est de les considérer comme 6 modules, 6 ateliers de travail à prévoir dans votre agenda – vous pouvez les étaler sur quelques semaines ou même quelques mois si besoin. Mais en tous cas, vous savez qu’en plus du travail quotidien nécessaire à faire rentrer de l’argent dans votre entreprise (c’est à dire principalement délivrer votre service ou votre produit), et bien en plus de ça il vous faut vous dégager du temps pour clarifier ces 6 piliers.

Ils vous permettront de structurer vos actions et vos décisions stratégique. Donc croyez-moi, c’est tout sauf du temps perdu et en plus de ça il y a des chance pour que cela vous ouvre au fur et à mesure de nouvelles perspectives.

1/ La marque

L’ importance de la marque : c’est l’image de votre société, sa personnification, ses éléments de reconnaissance. Elle a une influence directe sur stratégie.

Territoire de marque

Définir son marché : quelle est votre activité ? Par exemple, si vous êtes une  créatrice de sacs votre territoire est-il la mode, les sacs à main, la maroquinerie, les accessoires de mode, ou l’artisanat? C’est nécessaire pour pouvoir identifier votre concurrence.

L’USP

USP, c’est à dire « Unique Selling Proposition », c’est votre argument clé différenciant, la promesse principale de votre offre.

Image

Qui est votre marque? quelles sont ses valeurs? Par exemple Benetton = multiculture

A qui est-elle destinée ? Exemple: Birchbox est destinée aux jeunes femmes, citadines, cadres, coquettes et curieuses.

Quelles sont ses références, quelle est son histoire, son patrimoine ?

Identité graphique et ton

Quelle est son identité graphique ? Retrouvez tous les détails dans l’épisode 14 « comment créer son identité visuelle sans être designer »

Quel est le ton de votre marque? Comment la marque s’adresse-t-elle à ses clients? Quel est son vocabulaire?

Rédiger la marque

Il est important de réellement prendre le temps de la réflexion pour répondre à ces questions en profondeur. Je vous conseille de vous bloquer au moins 1 journée ou 2 demi-journées.

Et pour organiser tous ces éléments et vous permettre de s’y référencer ultérieurement, il est essentiel de rédiger ces éléments dans un document. 

2/ La distribution

C’est un élément à réfléchir en amont car il influe sur la stratégie (communication, prix, budgets pub)

E-commerce

On peu choisir une distribution directe, c’est-à-dire qu’on vend sur son propre site internet. Mais on peut aussi passer par des places de marché, c’est-à-dire un site tiers qui vend votre produit. Et puis on peut s’orienter vers une distribution alternative comme le drop shipping. C’est un modèle qui consiste à vendre un produit et déléguer à un tiers la fabrication, la gestion des stocks et l’expédition. 

Distribution classique / physique

La distribution dite classique consiste à passer par un prestataire, par exemple une agence spécialisée pour BtoB, ou un magasin pour le BtoC.

On peut également penser aux dépôts-vente, aux points de ventes éphémères ou aux showrooms.

Un mix e-commerce et distribution classique

Il peut être intéressant de mixer ces deux principes de distribution pour limiter les risques.

Il n’est pas forcément nécessaire de passer beaucoup de temps sur cet atelier; il y a de bonnes chances que vous ayez déjà une idée du type de distribution que vous souhaitez mettre en place. 

Le point qui peut prendre un peu plus de temps, c’est l’étape de recherches sur les distributeurs. Je vous propose d’y consacrer une demi journée, puis de prévoir du temps pour les contacter et approfondir avec eux leur adéquation à vos attentes.

Ensuite, ce qu’il faut avoir en tête c’est que votre stratégie sera à adapter à chaque type de distribution (ton, media, etc).

3/ Choix des media communication

Il est primordial que vous choisissiez les médias sur lesquels vous souhaitez communiquer, car cela aura un impact direct sur votre stratégie de communication bien sûr mais également sur votre prix, vos budets. 

Il existe de nombreuses options, comme par exemple: les réseaux sociaux, la presse, votre entourrage/Ambassadeurs, la publicité payante, les événements/réseautage, les salons.

4/ prix

En fonction des éléments précédent, les coûts se répartissent différemment.

Il faut savoir qu’une distribution classique requière une marque à  indice 2 à 2,5. C’est à dire que si vous vendez votre produit 100 euros à une boutilque, elle le commercialisera entre 200 et 250 euros.

Le e-commerce également nécessité un budget, car même si vous ne passez par aucun intermédiaire pour vendre vos produits, il faudra tout de même que vos clients vous trouvent. Et c’est justement ça la distribution… A moins que vous soyez suivie par des milliers de personnes ou que le bouche à oreille crée le buzz ( ce qui est très rare) il vous faudra à un moment ou à un autre recourir à la publicité. Et là attention, les coût varient beaucoup selon les marchés.

Pour ce qui est des salons si c’est votre choix, alors il faudra prévoir des frais fixes (frais de participation et matériel, transport, hôtel, etc), mais également du stock et un bon fond de roulement. 

5/ Digital

Puisque vous suivez le Podcast du Marketing, on peut considérer que vous êtes sensible au sujet du digital et que vous avez l’intention si ce n’est pas déjà fait,  d’avoir votre propre site internet. La construction du site fait donc partie de vos étapes à prioriser. Je vous renvoie aux épisodes 11 et 12 qui vous expliquent comment construire votre site à moindre frais sand être designer.

Mais le site seul ne vous suffira pas, il va vous falloir construire votre mailing list. Pour ça il est essentiel que vous produisiez du contenu de qualité et régulièrement. Je vous invite à écouter l’épisode 9 pour apprendre à créer un planning éditorial.

Il vous faudra le faire savoir grâce à votre newsletter, que vous pouvez monter sur mailchimp ou tout autre fournisseur d’emailing. Et puis il vous faut un bon lead magnet et une landing page efficace. Je vous renvoie donc aux épisodes 9 et 15. 

Une fois seulement que vous aurez mis en place ces éléments, vous pourrez songer à la publicité. 

6/ Stratégie de communication

Identifiez la cible pour chaque campagne (peut être une sous-section de votre cible globale). Elle peut varier en fonction de la distribution choisie. 

Positionner les campagnes sur un calendrier (vous ne pourrez pas tout faire en même temps).

Réseaux sociaux viennent bien souvent en premier car en partie gratuits

Attention à ne pas s’éparpiller – bien choisir ces réseaux en fonction de son audience, de ses attentes (recherchez-vous de la notoriété ou du trafic? ) et de la maturité du réseau (si trop concurrentiel il sera difficile d’être visible).

Communiqué de presse pour lancement (prévoir la rédaction et l’identification des journalistes ciblés).

Comm’ payante: bien positionner l’objectif, et le budget – se laisser le temps de tester pour améliorer les résultats

Salon : probablement pas une bonne idée au lancement de votre activité – pour être efficace, nécessite une certaine compréhension de votre client final (pour bien vendre vos produits) et de vos capacités financières (nécessite stock et fond de roulement en plus de l’investissement de base). 

Et n’oubliez pas, je vous ai préparé un planning pour vous aider à vous dégager du temps pour ces 6 ateliers. 

Je vous dis à très vite !

 

N’hésitez pas à me suivre sur Linked In, j’y partage tous les épisodes et plus. Faites-moi savoir dans le message d’intro qu’on se connaît via le Podcast du Marketing pour être sûre que je vous accepte 😉 

 

Cet épisode est sponsorisé par Switchy, qui propose un service de standard téléphonique externalisé pour les PME. Entrez le code parrain « LPDM » pour obtenir 10 appels gratuits lors de votre première commande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *